Il y a quatre ans, Santé Canada réalisait une étude à l’échelle du pays. Conclusion: environ 7 % des Canadiens et des Canadiennes vivaient dans des maisons où le taux de radon, un agent cancérigène, était dangereusement élevé. Récemment, l’organisme tenait un nouveau sondage. Conclusion : la plupart de ces propriétaires n’avaient rien fait pour réduire le taux de radon.

Toute maison et tout bâtiment contiennent une certaine quantité de radon qui monte du sol. Le gaz passe à travers les fondations et les fissures. C’est le degré de concentration qui devient dangereux. Le radon est un gaz dérivé de l’uranium. Il ne se voit pas et n’a pas d’odeur. Il est radioactif.

Selon Santé Canada, environ16 % des cas de cancer du poumon au Canada sont attribuables à l’exposition au radon. C’est la deuxième cause de cancer du poumon au pays. Au moins huit Canadiens meurent chaque jour du cancer du poumon causé par le radon.

«L’exposition au radon est une préoccupation sérieuse en santé publique dans toutes les communautés canadiennes, affirme le Dr Gregory Taylor, administrateur en chef de la santé publique du Canada. Novembre est le Mois de la sensibilisation au radon au Canada, et j’encourage vivement tous les Canadiens à mesurer la présence du radon dans leur foyer, leur milieu de travail, les garderies et les écoles et à prendre des mesures pour réduire les concentrations de radon si elles s’avèrent trop élevées. »

«Le radon est un tueur silencieux dans les foyers canadiens, affirme pour sa part Mike Holmes Jr., expert en rénovation domiciliaire, personnalité de la télévision et tenant important de la sensibilisation au radon. Ce qui est consternant, c’est qu’il y ait autant de personnes qui sont au courant de vivre avec des concentrations dangereuses de radon et ne font rien pour régler le problème. La bonne nouvelle est que si le test de radon confirme que votre maison est contaminée, régler le problème est non seulement facile, mais aussi relativement peu coûteux. »

Le site de Santé Canada explique tout ce qu’il faut savoir sur le radon. Aussi, le site d’Écohabitation explique de façon très claire le danger du radon, surtout à l’aide de graphiques qui disent tout.

Photo: istock.com

Source: Blog Via Capitale

Par