Les raisons pouvant mener à acheter une vieille maison sont nombreuses. Beaucoup de constructions ayant passé l’épreuve du temps sont bien construites, bien conçues et bien situées, mais les normes de l’époque n’étaient pas celles d’aujourd’hui.

Pour éviter quelques problèmes, voici quelques aspects à prendre en considération.

1. Peinture

Jusque dans les années 1960, le plomb était utilisé comme pigment dans les peintures. Ce métal à haut degré de toxicité peut facilement s’introduire dans l’organisme par les voies respiratoires. Si vous entreprenez des travaux de rénovation dans une vieille maison, qu’il s’agisse de décapage ou de sablage, redoublez de prudence.

2. Panneaux à fusibles

Les panneaux à fusibles étaient couramment utilisés dans les anciennes maisons. À la différence d’un disjoncteur, le fusible n’est utilisable qu’une seule fois, après quoi il faudra le remplacer par le même calibre afin d’éviter les risques d’incendie. Les assurances n’aiment pas les panneaux à fusibles et vous pourriez avoir une prime à payer si vous ne voulez pas remplacer le panneau.

3. Tuyauterie

Utilisés jusque dans les années 1950, les tuyaux en acier galvanisé ou en fonte ont une durée de vie de 40 à 50 ans. Si vous faites l’acquisition d’une maison encore équipée de ce type de tuyaux, il sera probablement temps de les remplacer !

4. Réservoir à mazout

Le chauffage au mazout était plus populaire il y a quelques années, lorsque le prix était moins élevé qu’aujourd’hui. Cependant, plusieurs réservoirs inutilisés décorent toujours le sous-sol ou l’extérieur des vieilles maisons. Si vous voulez en faire l’entretien ou simplement vous en débarrasser, faites affaire avec un technicien spécialisé, ce qui limitera les risques de contamination.

5. Isolation

Les normes en matière d’isolation ont énormément évolué au cours des dernières années. Dans les murs et les combles (entretoit) d’une maison ancienne, il faudra revoir l’isolation en remplaçant le bran de scie par de la laine de verre.

6. Humidité

Les sous-sols en terre battue sont chose courante dans les maisons construites au début du siècle dernier. Cependant, ce type d’aménagement peut favoriser l’apparition de moisissure et accélérer la détérioration de certains matériaux. Pour limiter les problèmes, vous pouvez installer un déshumidificateur.

7. Solage

Les fondations des maisons construi­tes avant 1920 sont constituées de moellons (des pierres de taille moyenne) superposés et liées entre elles avec un mélange de chaux. Avec les années, il est possible que ce ciment se soit effrité, ce qui pourrait causer des infiltrations d’eau et de la moisissure. Dans un tel cas, il est possible de remédier au problème en construisant une fondation parallèle.

8. Revêtement

Plusieurs anciennes maisons sont recouvertes de bardeaux d’amiante, un matériau qui est potentiellement dommageable pour la santé, notamment lors de travaux. Je recommande de faire appel à un expert avant d’enlever de tels bardeaux. Aussi, le revêtement extérieur en bois se détériore rapidement lorsqu’il est laissé à la merci des éléments. Au besoin, il faut le remplacer ou le recouvrir d’un matériau plus moderne.

 

Source: Ghislain Larochelle, Journal de Montréal, 16 juillet 2017

À propos de l'auteur
Linda Couillard
98 articles à son actif

Linda Couillard

181 queries in 0,926 seconds.
À propos de ce site
Outils