La pire crainte du propriétaire qui veut vendre sa maison est de se retrouver dans la rue sans maison. Il opte alors pour acheter d’abord. Le risque, si le propriétaire a fait une proposition d’achat sans condition, est de ne pas réussir à vendre sa propre maison et devoir entretenir deux propriétés. Il est donc assez périlleux d’acheter avant de vendre. Il ne faut pas croire que la vigueur du marché nous permettra de nous séparer de notre résidence en un tournemain. Si la transaction ne se produit pas dans les délais espérés, le propriétaire peut se retrouver en sérieuse difficulté.

Par contre, si le propriétaire décide de vendre avant d’acheter, il y a toujours la crainte de vendre trop rapidement et de se retrouver sans logis. S’il semble faire face à une impasse – vendre ou acheter d’abord – le propriétaire a toutefois une alternative qui peut résoudre son problème. Il s’agit de vendre et d’acheter en même temps, en y apportant certaines conditions. On diminue ainsi les risques d’une façon ou d’une autre. Le propriétaire qui trouve la maison idéale avant d’avoir vendu la sienne inclut alors dans son offre d’achat une date de prise de possession ultérieure. Il peut aussi ajouter une clause de condition de vente de sa propre maison en indiquant un délai raisonnable. S’il réussit à vendre sa maison avant d’avoir procédé à l’achat de la prochaine, il peut exiger une date de prise de possession qui lui convient. Il peut aussi ajouter une clause de condition d’achat, en indiquant un délai raisonnable.

Selon la région, il faut prévoir un délai plus ou moins long pour vendre sa propriété et pour dénicher la résidence idéale. Il est préférable de se couvrir à la vente et à l’achat. Votre agent immobilier peut vous conseiller.

 

Source: enbeauce.com

À propos de l'auteur
Linda Couillard
118 articles à son actif

Linda Couillard

180 queries in 0,806 seconds.
À propos de ce site
Outils