Lorsque l’on signe un prêt hypothécaire, on sous-estime souvent le coût total de notre achat avec les intérêts. Supposons que vous souscriviez à une hypothèque de 100 000$ sur 25 ans au taux de 5%, vous aurez payé environ 23 403.86$ en intérêts après seulement 5 ans, alors que votre solde sera de 88 507.86$. Vous pourriez réduire votre coût d’emprunt seulement en considérant que vos intérêts soient déductibles d’impôts. Surprenant, n’est-ce pas?

Saviez-vous qu’il était possible de déduire les intérêts que vous payez sur votre hypothèque de vos revenus imposables? Cela se fait, mais sous certaines conditions bien sûr.


Les conditions

Que vous soyez travailleur autonome, professionnel (non incorporé) ou propriétaire d’immeubles locatifs, vous pourriez bénéficier de cet avantage. En effet, vous pouvez déduire les intérêts de votre emprunt si l’argent que vous avez emprunté constitue une quelconque sorte de revenu pour vous. On parle ici de revenu net de location ou d’un revenu d’entreprise, par exemple.

Vous ne pouvez toutefois pas organiser tous vos prêts pour rendre vos intérêts déductibles! Je vous conseille de faire appel à moi afin que je puisse vous indiquer la marche à suivre.


La restructuration de vos dettes

Pour restructurer vos dettes, vous pouvez utiliser la façon de faire que l’on appelle communément « technique de la mise à part de l’argent ». Vous devez toutefois veiller à être extrêmement structuré dans vos finances pour y arriver. D’abord, vous ouvrez un nouveau compte à votre banque, avec une marge de crédit qui vous servira de coussin pour vos dépenses d’affaires ou relatives à votre immeuble locatif. Puisque vous utilisez cette marge à des fins d’affaires, les intérêts pourront être considérés lorsque vous produirez votre déclaration d’impôt. Il faut toutefois s’assurer que tous les revenus provenant de l’entreprise ou de l’immeuble soient déposés dans ce même compte, question d’utiliser cet argent pour payer les dettes qui ne peuvent être incluses dans le calcul.

Vous pouvez donc utiliser vos revenus locatifs ou d’entreprise afin de régler vos dettes le plus rapidement possible, et n’utiliser la marge que pour payer les dépenses d’affaires déductibles. Après quelques années, les intérêts de tous vos emprunts peuvent devenir déductibles d’impôt.

Cette manœuvre n’est malheureusement pas accessible à tous. Toutefois, il existe diverses stratégies que vous pouvez utiliser pour manipuler vos actifs et vos dettes afin d’en rendre le plus possible déductibles d’impôts. Je peux vous aider!


Attention à la contamination!

Vous ne pouvez pas déduire les intérêts de vos impôts si les fonds que vous avez empruntés servent en tant que revenu d’emploi ou encore comme gain en capital, ou encore si vous les utilisez à des fins personnelles. Usez de stratégie afin de ne pas mêler les cartes et de vous retrouver en fin de compte avec une partie n’étant pas déductible.

En bref, faites appel à moi afin que je vous guide au travers du processus. J’ai plus d’un tour dans mon sac! Je pourrais vous aider à économiser gros!

 

SOurce: Dominique Lavigne, rivesudhypotheques.com

À propos de l'auteur
Linda Couillard
118 articles à son actif

Linda Couillard

180 queries in 0,838 seconds.
À propos de ce site
Outils